Translate



Les Amis du Feeder sont un nouveau club en Wallonie. Sa vocation est d'amener les pêcheurs curieux à la technique du feeder et de leur en montrer les finesses et la diversité. Nous ne sommes pas dogmatiques, nous ne suivons pas les règles aveuglément et voulons goûter à tous les aspects du feeder.
Afin d'ouvrir le club au plus grand nombre, nous avons 2 types de cotisations : celle pour ceux qui veulent faire de la compétition (comprenant la licence A+), à 30€, et la cotisation sans la compétition, à 15€! Les 2 formules permettent de participer aux concours intimes du club, aux activités, etc.

Venez nous rencontrer le long de nos beaux cours d'eau et étangs, ou, dans un premier temps, sur notre groupe Facebook (A voir sur l'onglet "A notre propos") !

2e intime : Meuse à Ramioul ce 9 avril 2016

Vue aval
Nous nous retrouvions cette fois le long de notre fleuve, la Meuse ! Le secteur de Ramioul est un haut lieu de la pêche de compétition ou de loisir en province de Liège. Ces dernières années, malheureusement, il a connu une explosion de la population de gobies et un recul des gardons et des brèmes. La rivière étant en perpétuel changement, les dernières pêches là-bas ont néanmoins confirmé une remontée très sensible des cyprinidés cités plus haut, ainsi que d'autres, comme le hotu ! Et nos résultats du jour vont aller dans le même sens.


Les conditions climatiques étaient printanières avec du soleil, un temps sec, peu de vent (Ouest) et une 15aine de degrés.
La Meuse avait un débit moyen de +/- 285 m³ en début de journée. Vers midi, ce débit a diminué pour tomber à +/- 250 m³. Les eaux étaient très légèrement colorées.

12 pêcheurs présents

Vue amont
Comme à mon habitude, je suis en retard et c'est directement au bord de la Meuse que je rejoints mes équipiers. Je suis en plein milieu du secteur. L'entrainement du mercredi m'a permis de mettre en lumière une ou deux astuces que j'espère bien utiliser lors de cette compétition amicale. On aura des plaquettes et du gardon au menu !

Amorce : beige clair presque jaune, sucrée et assez collante pour résister au courant.
Esches : casters en quantité, petits rouges congelés et vers de terreau
Feeders : MS Range Edelstahl grand modèle en 100 et 120 grammes
Cannes : MS Range Multi Feeder H 365-415 avec scion de 3oz (en 415) et MS Range Prime 435 avec scion de 4oz. Au cas où, j'ai également monté la MS Range Multi Feeder MH 330-390 avec un scion de 2oz (en 390), mais je ne l'utiliserai pas

Quand je me prépare, la première chose que je fais est de mouiller mon amorce une première fois. Ensuite, je monte mon panier, ma desserte et le repose-canne. L'analyse de l'eau et le sondage minutieux n'arrivent qu'après. A vue de nez, il va falloir pêcher lourd. J'essaye 80 grammes, mais ma ligne glisse sur le fond. En ce début de journée, c'est 120 grammes qu'il faut. Les précipitations faibles des jours précédents me font penser que l'eau va aller en diminuant et je monte donc 3 cannes avec des feeders de 120, 100 et 80 grammes, sur respectivement les cannes suivantes : MS Prime 435, la Multi H 365-415 et la Multi MH 330-390. Ces cannes sont puissantes, mais ne manquent pas de souplesse, c'est très important.
Le sondage me permet de repérer quelques différences de profondeur, mais c'est globalement plat de 15 à 45 mètres. Je choisis ma distance de pêche de départ : 26-28 mètres. Je prévois également un coup 5 mètres plus loin et un autre vers 40-41 mètres.
Je termine la mouille de mon amorce et je prépare mes esches. Tout doit tomber sous la main durant la manche, dire de ne pas perdre du temps.

Mon voisin amont est Johnny, toujours très fort en Meuse. J'ai la pression, mais aussi un modèle à peut-être suivre.

Début de la pêche à 10h : je ne panique pas, on a 5 heures pour faire sa pêche. J'amorce rapidement 3 ou 4 gros feeders pleins d'esches pour démarrer le coup. Les gobies sont les premiers à arriver, puis, après 20 minutes, ils disparaissent. Je ne sens pas ma grosse canne en 120 grammes avec le scion de 4oz et je la range pour pêcher avec la Multi Feeder H 415 avec un scion de 3oz et 100g. C'est gagnant et j'enregistre une première belle touche : c'est très bon signe. Les plaquettes rentrent. Elles font de petites touches, mais j'enregistre très, très peu de ratés au ferrage. 
Mes 3 premières heures vont être passionnantes et se concluront par la prise de mon premier amour ! Il fait 3.9kg et est magnifique. Il s'est rendu après un combat lourd comme une brème dans le large, puis rapide et puissant dans le bord. J'ai même cru avoir touché un barbeau.
Johnny, lui, n'a pas bien commencé et va discuter avec ses voisins pour trouver l'inspiration. Il fait souvent cela et, quand on ne le connaît pas, on croit à de l'indolence. Il n'en est rien. Cette marche lui sert à se concentrer. Revenu à son siège, il entame une remontée terrible les 2 dernières heures. Certains diront que c'est grâce à des produits sucrants et traçants, mais, quand il trouve sa pêche, qu'il est dur de le suivre
Johnny
. Moi, j'accuse une nuit durant laquelle je n'ai pas bien trouvé le sommeil et mon poisson disparaît à la 4e heure. A force d'amorcer et de remettre pas mal d'esches dans l'eau (casters, petits rouges congelés et vers de terreau hachés), j'arrive enfin à reprendre quelques poissons durant la 5e heure.

Sinon, il semble que l'amont prenne mieux que l'aval, très peuplé de gobies. En effet, Julien Bertolotti et Alain Legot, en amont, vont prendre les 3e et 4e places. Tout le monde a eu du poisson, mais les conditions n'étaient pas simples pour les pêcheurs moins habitués au courant (je pense à mon voisin de droite, très bon en étang, mais un peu perdu dans la pêche de ce jour. Il progressera, c'est certain !).
Julien

La journée se termine dans la bonne humeur habituelle aux Amis du Feeder et va nous servir de préparation en grandeur nature pour le concours du 16/04 organisé par le club d'Esneux. Nous y seront en force et en forme, j'espère !















Le podium est le suivant :

1. Jean-Noël Schmitz 8800gr - 30€ - 1pts
2. Johnny Landerloos 5990gr - 20€ - 2pts
3. Julien Bertolotti 2180gr - 10€ - 3pts
Il me faut un artifice pour paraître plus grand :)

En taille réelle !

4. Alain Legot 1750gr - 5€ - 4pts
Alain Legot

5. Michaël Meert 1410gr - 5pts

6. Sébastien Graux 720gr - 6pts
... On te voit sur toutes les photos et je n'ai pas de photo de ta pesée, snif !!

7. Alain Bangels 680gr - 7pts

8. Yvan Voncken 390gr - 8pts

9. Alex Ganty 300gr - 9pts


10. Damien Heusschen 200gr - 10pts

11. Daniel Stroobants 0gr - 11pts

Les membres absents prennent 16pts