Translate



Les Amis du Feeder sont un nouveau club en Wallonie. Sa vocation est d'amener les pêcheurs curieux à la technique du feeder et de leur en montrer les finesses et la diversité. Nous ne sommes pas dogmatiques, nous ne suivons pas les règles aveuglément et voulons goûter à tous les aspects du feeder.
Afin d'ouvrir le club au plus grand nombre, nous avons 2 types de cotisations : celle pour ceux qui veulent faire de la compétition (comprenant la licence A+), à 30€, et la cotisation sans la compétition, à 15€! Les 2 formules permettent de participer aux concours intimes du club, aux activités, etc.

Venez nous rencontrer le long de nos beaux cours d'eau et étangs, ou, dans un premier temps, sur notre groupe Facebook (A voir sur l'onglet "A notre propos") !

2e manche du Challenge liégeois : 17 avril en Meuse à Ramioul

La semaine précédente, nous avions eu une répétition grandeur nature sur le même secteur et nous savions donc que le menu allait être du beau gardon, des plaquettes et des gobies (quand les deux précédents ne sont pas là).
Ce sont donc 10 pêcheurs au feeder et un peu plus de 50 pêcheurs au coup qui se sont retrouvés lors de cette belle journée, sur les bords de la Meuse. L'organisation (Club d'Esneux) avait monté des tonnelles et nous fûmes tous reçus dans la bonne humeur et la détente.
Les grandes cannes prenaient le secteur amont (en face des 3 cheminées), alors que les feeders allaient se disputer la victoire bien plus en aval, en face de la société Gravibeton, secteur peu pêché, au fond parfois accrocheur.



Les conditions climatiques étaient de nouveau printanières avec du soleil, un temps presque sec (la remise des prix sera par contre arrosée et pas qu'à la bière), peu de vent et une 12aine de degrés.
La Meuse avait un débit moyen de +/- 205 m³ en début de journée. Vers midi, ce débit a diminué pour tomber à +/- 195 m³, mais est remonté à près de 230 m³ vers 14h30. Les eaux étaient très légèrement colorées.

10 pêcheurs présents

Amorce : beige clair presque jaune, sucrée et assez collante pour résister au courant.
Esches : casters en quantité, 250g de fouillis, des vers de vase et des vers de terreau
Feeders : MS Range Edelstahl grand modèle en 80 et 100 grammes
Cannes : MS Range Multi Feeder H 365-415 avec scion de 3oz (en 415) et MS Range Prime 435 avec scion de 4oz. Au cas où, j'ai également monté la MS Range Multi Feeder MH 330-390 avec un scion de 2oz (en 390) et je l'utiliserai énormément.


Après un sondage méticuleux, j'ai le plaisir de constater que mon fond est assez plat de 12 à 45 mètres, ne présente pas d'accros important et n'est pas ou peu vaseux. Je pêcherai à environs 28-30 mètres. Le courant étant moins rude que la semaine passée, j'opte pour des feeders de 80 à 100 grammes et mes cannes Multi vont donc beaucoup servir.

Je ne connais pas mon voisin amont, Benjamin Schoonbroot, du magasin "Le poisson diable", et Sébastien, membre LADF, est en aval. Je sais ce que je dois faire et j'y crois. Il n'y a pas de raison que cela ne fonctionne pas.
Je commence par quelques gros feeders pleins de fouillis et de caster et c'est parti. Pendant 25 minutes, c'est la misère, je prends des gobies et même plus que les voisins. Heureusement, vers la demi-heure, les gardons et les plaquettes rentrent, pour ne plus me quitter. Benjamin semble suivre le rythme, mais casse sur quelques beaux poissons. Il pêchait certainement un peu fin. Pour ma part, je suis devenu un adepte des tresses Drennan Gravel Braid en bas de ligne, qu'il y ait des moules ou pas. Les gardons et les brèmes n'y voient que du feu et je termine en pêchant en 80 grammes, avec la Multi 390 (2oz de scions). Quel concours ! J'ai pris un plaisir fou et je me suis battu jusqu'à la fin. Je piquerai même une brème de 1.5kg à 20 secondes de la fin. Elle ne sera épuisée que quelques secondes après le coup de trompe final et regagnera son milieu directement :)

Le classement