Translate



Les Amis du Feeder sont un nouveau club en Wallonie. Sa vocation est d'amener les pêcheurs curieux à la technique du feeder et de leur en montrer les finesses et la diversité. Nous ne sommes pas dogmatiques, nous ne suivons pas les règles aveuglément et voulons goûter à tous les aspects du feeder.
Afin d'ouvrir le club au plus grand nombre, nous avons 2 types de cotisations : celle pour ceux qui veulent faire de la compétition (comprenant la licence A+), à 30€, et la cotisation sans la compétition, à 15€! Les 2 formules permettent de participer aux concours intimes du club, aux activités, etc.

Venez nous rencontrer le long de nos beaux cours d'eau et étangs, ou, dans un premier temps, sur notre groupe Facebook (A voir sur l'onglet "A notre propos") !

5e manche du challenge liégeois et 1er concours des LADF : 17 juillet 2016 à Coronmeuse (Meuse et canal Albert)

On l'a fait ! C'était loin d'être parfait, on a fait de petites erreurs et on s'organisera mieux la prochaine fois, mais on l'a fait ! C'est ce que l'on peut se dire maintenant. Ce concours, il nous a pris du temps avant, pendant et après. On a vu sur qui on pouvait compter et on a formé un groupe solide (même dans l'adversité, où des solutions ont toujours été trouvées). Entre une journée splendide, du poisson, une tombola magnifique et des saucisses de 1e qualité, on trouvait un marquage sans numéro 11 (trop de foot, je comprends qu'on ne supporte plus ce nombre), une remise des prix sans prix (vite arrangée) et beaucoup de sueur ! Mais l'essentiel n'est pas là : il est dans la réactivité, l'organisation pré-concours et le travail de nos membres tout au long de la journée. On peut être fiers d'être LADF ! Voici le résumé de la journée.
Un concours, dans le chef des organisateurs, commence bien avant la date. Que de coups de téléphone les 3 derniers jours, que de rendez-vous pour ceci ou cela. Nous avons appris dans le stress et la tension, pas entre nous, mais plutôt à cause de l'envie de bien faire. 
Mercredi : Alain Bangels enregistrait les dernières inscriptions et je commandais les saucisses (Merci Vincent, elles étaient excellentes !)
Jeudi : rdv avec Mr. Jodogne de la DGO2 pour les clés de l'esplanade Albert 1er. Je le remercie pour la précision de ses renseignements, sa disponibilité et sa compréhension vis-à-vis de nos imprécisions. 
Vendredi et samedi : Michaël Meert s'occupe des boissons, Philippe Roméo des sauces, Alain et Johnny d'aller chercher la tonnelle et le matos chez Jean-Marie Absil de CBR Mer (125€ pour une tonnelle de 4x8m hyper renforcée, c'est pas cher) et, Alain encore de commander le pain. Etc.
Dimanche : marquage des place à partir de 6h30, montage de la tonnelle, etc.
Vue de notre installation sur l'île Monsin


Les pêcheurs jouissaient d'un excellent confort, grâce à la tonnelle CBR Mer

On peut dire qu'on a mouillé notre maillot et qu'on a, en plus, pu compter sur des aides inattendues, mais hautement appréciées, comme Patricia "Colombo Infos" (qui s'est occupée des photos, des boissons, des couteaux, de la pesée des grandes cannes avec moi, etc. !), Lily, la compagne de Michaël Meert, et Awa, ma tendre et douce moitié, et les enfants (Petra et Enrique). Merci à vous toutes et tous !
Awa, à la cuisson des saucisses



Petra aux tickets (Enrique n'est pas loin pour les boissons)



La pêche

Michaël Meert en pleine action
Pour m'être entraîné le jeudi au Quai de Wallonie, je savais que la pêche serait mixte avec pas mal de gardons, quelques brèmes et un gobie ou deux. La difficulté serait d'attraper les rousses, si rapides à la touche, et de ne pas rater les quelques brèmes qui pèseraient dans la balance. Le choix du matériel serait crutial. Dès le début de la compétition, la pêche allait s'avérer encore plus dure. Je suis resté une heure sans touche ! 

Amorce : jaune dorée (mélange avec de la Boilieman Feeder Yellow), sucrée et assez collante pour incorporer beaucoup d'esches (casters, terreaux et fouillis)
Esches : casters en grande quantité (efficaces contre les gobies), 300g de fouillis, 200g de terreau et une ration de pinkies congelés. Esches : des casters, des gros asticots "ruby" et des vers de terreau
Feeders : MS Range Edelstahl grande taille en 30 à 50 grammes, ainsi que des Zippla 20 et 30 grammes
Cannes : MS Range Limited Picker 300 avec un scion léger, utilisée pendant les 2 dernières heures sur les gardons, et la MS Range Prime 390 avec scion de 1oz), que j'ai utilisée énormément durant les 3 premières heures
Montage : coulissant et à potence - corps de ligne en tresse et têtes en 22 et 25/100 - bas de ligne de 50-60cm en Drennan Supplex 11.7/100 et 12.8/100, munis d'hameçons Drennan Wide Gape Match de 18 et, surtout, 16

Généralement, au Quai de Wallonie, la pêche se fait après la marche qu'on trouve vers 20-24 mètres. Cette journée ne déroge pas à la règle. Je vais débuter ma pêche en balançant 5 feeders très gros en remplis d'esches et d'amorce. Cependant, sur le dessus du secteur amont (j'étais au 17), ce n'est qu’après 2 heures d'attente que les touches vont commencer. Rapides et difficiles à ferrer, elles étaient l’œuvre de gardons. J'ai commencé à en prendre avec un panaché caster - gros rouge ruby, puis je suis rapidement passé à une canne plus courte et maniable, la MS Limited Picker 300. Je termine le concours en boulet de canon, avec de belles rousses et 2 belles brèmes. Pas mal de gardons ont été pris vers 15 mètres par les différents pêcheurs, mais il fallait de la brème pour gagner. Ces dernières étaient un peu plus présentes sur le secteur aval et c'est Alex Braham qui s'adjuge le concours avec 8.4 kilogrammes, et ce malgré une clavicule "en réparation". Chapeau bas, Alex !!



Le coup

De leur côté, sur la pointe de l'île Monsin, les 24 pêcheurs au coup faisaient une fort belle pêche de gardons et de quelques brèmes, la bourriche moyenne se situant à environ 3200-3500 grammes. Les meilleurs franchissaient même largement les 5 kilogrammes. Félicitations à eux !









Remerciements à nos sponsors

Lily et le comptoir de la Tombola
Nous avons eu 4 sponsors : Verviers Pêche, que nous remercions pour les splendides tenues ARCA floquées à nos couleurs et pour tout le petit matériel pour la tombola, Le Poisson Diable, pour le gros lot (siège feeder) et les accessoires, Boilieman, pour les 50kg d'amorce method et rivière, ainsi que le Baitsmoke et, enfin, MS Range, pour la canne feeder, le manche d'épuisette et les accessoires. La tombola fut une réussite grâce à vous et les lots seront appréciés par leurs heureux gagnants.




Les classements

Les gagnants des 2 concours se sont vus remettre un magnifique trophée en pierre représentant une carpe. Les deuxièmes et troisièmes du classement général recevaient quant à eux une médaille gravée.
Alain Bangels, notre président, lors de la remise des prix

FEEDER (2 secteurs pour 19 pêcheurs présents)

3 classés par secteur de 10 pêcheurs
1. Alex Braham 8475 - 1er de sect aval (sav)

2. Jean-Noël Schmitz 5450 - 1er de sect amont (sam) - LADF

3. Jean-Luc Guillaume 4015 - 2e sam
4. Alain Bangels 3940 - 2e sav - LADF
5. Jean-Luc Gilles 3545 - 3e sav
6. Michaël Meert 3515 - 3e sam - LADF

7. Philippe Roméo 3520
8. Marc Renard 3360
9. Alain Legot 3000
10. Johnny Landerloos 2460
11. Francis Willaume 1155
12. Florinel Opréa 960
13. Daniel Jockin 345
14. Yvan Voncken 80
15. Cédric Bollin 60
16. Daniel Renard -
17. Albert Pirard - 
18. Patrick Bertolotti - 
19. Dany Bertolotti - 



COUP

4 classés par secteurs de 12 pêcheurs (ATTENTION : classement à compléter)
1. Philippe Gilson - 9010pts
2. Dainiel Mailleur - 8380pts
3. Valério Tittaferante - 7200pts
4. 
5. Christophe Loxhay - 5000pts
6.
7. Jean-Marie Destordeur - 6650pts
8.